Jean-Christophe Larose

Le parcours professionnel de Jean-Christophe Larose

Né à Lyon en 1967, Jean-Christophe Larose a suivi des études à l'IDRAC, école de commerce et de management, et à l'ISG, école de commerce de l'international. Passionné par l’architecture et l’urbanisme, il s’intéresse tout particulièrement à la gestion des PME, cycle dont il est diplômé. Il part trois ans au Portugal, entre 1989 et 1991, dans le cadre d’un volontariat au service national en entreprise, en tant que rattaché auprès de la BNP. Ce pays qui s’ouvre alors au marché le sensibilise aux problématiques immobilières, prenant notamment en compte les enjeux des entreprises qui souhaitent s’implanter dans les pays lusophones. En 1991, il intègre le groupe Auguste Thouard à Lyon. Deux ans plus tard, il lance avec deux associés sa propre entreprise de conseils aux sociétés dans leur recherche d'implantation, la société Cour Carrée. En 1997, celle-ci fusionne avec Adéquation, donnant naissance à Stratis Conseil, qui prend la place de leader dans le domaine des études de marché de l'immobilier.

 

Le groupe Cardinal, fondé par Jean-Christophe Larose 

Néanmoins, Jean-Christophe Larose prend conscience de la nécessité de séparer deux activités bien distinctes, le conseil d’un côté et la promotion immobilière de l’autre. Ce second volet donnera naissance au Groupe Cardinal, qui est aujourd'hui devenu un des principaux promoteurs indépendants sur le plan national.  Les premières réalisations voient le jour en 2004 : il s’agit alors du siège de Lyon Agglomération de la Compagnie Générale des Eaux et de l'opération de résidence de tourisme Park & Suite à La part-Dieu. Initialement installé à la Cité Internationale, le Groupe Cardinal et sa quarantaine de collaborateurs déménagent en mars 2010 dans le célèbre Cube Orange, réalisé par le cabinet d'architectes Jakob+MacFarlane, au centre du quartier lyonnais de Confluence Le Groupe a pour mission de proposer des solutions immobilières globales, qui vont du montage de l’opération au portage immobilier, en passant par la construction et la gestion, au travers de ses filiales Cardinal Promotion, Cardinal Campus et Foncière Cardinal. Sont concernés tant l’immobilier tertiaire que l’hôtellerie ou les logements gérés. L’entreprise de l’homme d’affaires a su se développer, se structurer et s’accroître grâce à la souplesse et la puissance dont il fait preuve ; son chiffre d’affaires annuel atteint aujourd'hui environ 100 millions d’Euros, avec plus de 100 collaborateurs.

 

Les projets immobiliers de Jean-Christophe Larose

Depuis la création du Groupe Cardinal, l’entrepreneur a collaboré avec de multiples jeunes urbanistes, mais aussi avec de grands noms de l’architecture internationale tels que Jakob+Macfarlane, Jean Nouvel, Rudy Ricciotti ou encore Jean-Michel Wilmotte. D’importants projets sont actuellement en cours un immeuble d’habitation conçu par l’architecte Jean Nouvel, qui sera érigé à Lyon Confluence, revêtu d’une double peau aux multiples vitrages, et prenant en compte les désirs des futurs habitants, tels que la proximité d’avec les services, les loisirs et les lieux d’activités Le groupe va également réaliser la nouvelle Polyclinique du Tondu à Bordeaux, un site pour l’entreprise internationale ABB et des hôtels à Lyon et Saint Ouen.

 

Jean-CHRISTOPHE LAROSE et la COnfluence

Interview à l'occasion des 10 ans des Docks de Lyon, Septembre 2018

 

Comment le groupe Cardinal est-il devenu le promoteur majeur des Docks ?

Nous avons d’abord obtenu la réalisation du siège du Progrès, livré en 2007, puis nous avons répondu à une consultation, sur la réhabilitation du bâtiment des Douanes. A l’époque, peu de promoteurs semblaient intéressés par ce quartier déserté, malgré sa situation exceptionnelle entre les 2 fleuves, proche de l’hypercentre. Nous avons eu l’audace d’y croire.

Ensuite la réalisation du Cube Orange et la réhabilitation des Salins nous ont permis de prouver notre capacité à gérer des dossiers complexes, d’installer notre siège à Confluence. Le succès du partenariat public/privé a naturellement motivé d’autres projets.

Assez rapidement j’ai investi aussi dans les commerces des rez-de-chaussée du quartier, (Docks 40, Selcius, Pavillon 52…) : en contribuant à l’animation du quartier on dépasse notre rôle de promoteur, et on contribue à la pérennité de l’attractivité du quartier.

 

Avez-vous pris un réel risque à l’époque ?

Bien entendu, le métier de promoteur est émaillé de nombreux paris, sans prendre de risque nous n’entreprenons jamais. Il faut oser. Oui, j’ai pris des risques mais je savais, même si certaines nuits ont été courtes, que le défi allait être relevé.

Et le jeu en valait la chandelle : Confluence est un véritable laboratoire d’architecture contemporaine, et un nouveau centre économique, avec sa mixité bureaux/commerces/logements. Les Docks ont apporté un caractère novateur et ambitieux à la Métropole.  Et c’est cette audace qui lui donne aujourd’hui sa dimension européenne. Prendre un bateau à Lyon c’est spectaculaire, en 20 minutes on voit 20 siècles d’histoire se répondre !

 

Les bâtiments réalisés sur les Docks ont-ils contribué à accélérer la croissance de votre groupe ?

C’est évident. Le Cube Orange de Jakob-MacFarlane est devenu rapidement le symbole du quartier, des centaines d’articles de presse du monde entier l’ont montré, et l’image de Cardinal y est désormais intimement liée.  D’autres réalisations comme le Pavillon 52 imaginé par Rudy Ricciotti, font aussi partie des œuvres majeures des Docks.

Cette image nous a ouvert des portes : aujourd’hui le Groupe Cardinal développe plus de 60% de son activité en dehors de la région. A Bordeaux par exemple nous sommes un des acteurs majeurs du développement de Brazza, grâce à notre expérience des programmes mixtes sur des quartiers en devenir. Expérience qui nous emmène aussi construire des projets de logements, bureaux, résidences étudiantes, commerces dans des secteurs en mutation telles qu’aux portes des Puces de Saint Ouen, ou à Grand Arenas, aménagement de l’Ecovallée de Nice.

Le quai Rambaud est la meilleure vitrine du Groupe, la preuve de notre capacité à mener à bien des projets d’envergure - comme avec Euronews lorsqu’il a fallu intégrer un process industriel à une œuvre d’art – avec le souci d’une forte identité architecturale.

Et à l’entrée des Docks, en 2019 sera livré Ycone : même Jean Nouvel a été sensible à l’attrait de Confluence !